bacille ou la résurrection - sara favriau

Bacille ou la résurrection

Exhibition view, solo show, Galerie Maubert – 2021 – Je pense à une vache volage dans un champ, un peu libre, avec d’autres vaches pour faire des fromages. Je n’abandonne pas les chapelles ; pierre grise tu es verte, c’est un but. (I think of a fickle cow in a field, a bit free, with other cows to make cheese. I do not abandon the chapels; gray stone you are green, it is an aim.)

  • bacille ou la résurrection - sara favriau
  • Bacille ou la résurrection - Sara Favriau
  • Vue d’exposition - Je pense à une vache volage dans un champ, un peu libre, avec d’autres vaches pour faire des fromages. Je n’abandonne pas les chapelles ; pierre grise tu es verte, c’est un but. - sara favriau

(english below)

Bacille ou la résurrection

Bois glané à terre, à Fontainebleau, en zone de sécheresse, par conséquent, en zone de menace de chutes d’arbres – Bacille ou la résurrection, induit une relation entre la dénomination scientifique d’une bactérie (la Bacille, représentée en forme de bâtonnet) et la notion de vivant par la résurrection. Cette oeuvre est un ensemble de branches de hêtres et de charmes, glanées dans la forêt de Fontainebleau durant le confinement de mars 2020. Ces branches ont été sculptées  et sont installées verticalement contre un mur en fonction de leur taille : ainsi, elles deviennent une valeur numéraire, comme l’exposé analytique d’un phénomène naturel de contamination. Leurs poils curieusement leur redonnent vie et émotion : la bactérie ici n’est ni menaçante, ni fataliste, mais bien vivante. – Bacille : 1/ une bactérie en forme de bâtonnet. 2 / un insecte phasmoptère de forme allongée (phasme) –  200 x 120 x20 cm.

// English

Wood collected on the ground in Fontainebleau, in a drought zone where trees fall and die – Bacille ou la Résurrection, induces a relationship between the scientific name of a bacterium (Bacillus, represented in the form of a stick) and the notion of life through resurrection. This work is a collection of beech and hornbeam branches, selected from the forest of Fontainebleau during the March 2020 lockdown. Branches were sculpted and installed against a wall, according to their size: thus, they become a numerical value, like an issue paper about a natural phenomenon of contamination. Their hairs curiously, give them back life and emotion: the bacteria here is neither threatening nor fatalistic, but quite alive. – Bacillus: 1/ a rod-shaped bacterium. 2 / a stick insect genus (phasme) – 200 x 120 x20 cm.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s