cairn ou le cercle vertueux - sara favriau

cairn ou le cercle vertueux

Cairn ou le cercle vertueux (Cairn or the Virtuous Circle) – 2020 – Villa Noailles.

  • cairn ou le cercle vertueux - sara favriau
  • Cairn ou le cercle vertueux - sara favriau
  • Cairn ou le cercle vertueux - sara favriau
  • cairn ou le cercle vertueux - SARA FAVRIAU

©Sara Favriau & Luc Bertrand

(english below)

Trois Pins d’Alep sculptés, sont installés dans le pigeonnier du parc de la Villa Noailles. Ils proviennent d’une forêt locale (Font-Blanche), et ont été légué par l’INRAe. Dépéris, ils étaient parasités. La production a été interrompue par le confinement. Les parasites, qui habitaient déjà leurs hôtes, ont proliféré et continué de dévorer les Pins d’Alep, durant les deux mois de paralysie. L’oeuvre fut conçue, en mouvement avec le vivant. Ces cavernes grignotées par les larves de scolytes, habitées d’araignées, de cloportes.. sont devenues un travail en collaboration avec cette colonie de parasites, égale à la densité d’une mégalopole, sous l’écorce. Les grumes de Pins d’Alep sont des arbres dépéris, de mort «naturelle», ils ont été sélectionnés dans la forêt de Font-Blanche en collaboration avec des chercheurs biologistes de l’INRAe Avignon et l’accord de l’ONF. Le Pin d’Alep est une espèce endémique de la région méditerranéenne. Ces arbres précisement, sont les marqueurs des enjeux des recherches de l’INRAe Avignon avec qui je collabore – 3 Pins d’Alep, 3,60 x 0,35 m chacun.

// English

Three sculpted Aleppo pines are installed in the dovecote of the park of the Villa Noailles. They come from a local forest (Font-Blanche), and were bequeathed by the INRAe. They had been damaged by parasites. Production was interrupted by the containment. The parasites, which already inhabited their hosts, proliferated and continued to devour the Aleppo pines during the two months of paralysis. The work was conceived in movement with the living. These caves nibbled by the larvae of bark beetles, inhabited by spiders and woodlice, became a work in collaboration with this colony of parasites, equal to the density of a megalopolis, under the bark. The Aleppo pine logs are « naturally » dead trees, selected in the Font-Blanche forest in collaboration with biologist researchers from the INRAe Avignon and with the agreement of the ONF. The Aleppo pine is an endemic species of the Mediterranean region. These trees are precisely the markers of the research issues of INRAe Avignon with whom I collaborate – 3 Aleppo Pines, 3.60 x 0.35 m each.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s